Comprendre le sionisme et la politique de l'état d'Israël

1) Sionisme et Judaïsme : Les deux frères ennemis

Histoire du Judaïsme : 

C'est une religion monothéiste (un seul dieu) datant de plus de 4000 ans et fondé, selon la bible (ancien testament, qui comprend les livres de la bible hébraïque, dont la Torah), par Abraham. Le Judaïsme se base sur des fondements nobles, où la charité et l'aumône sont des valeurs des plus importantes pour les juifs.

Histoire du Sionisme : 

Le Sionisme fut inventé à la fin du XIXème dont le but premier est le retour en Israël, considérant que cette terre appartient de droit au peuple juif (en réalité, d'après la religion, les juifs non pas le droit de retourner en masse sur la terre d'Israël).

Le sionisme est une idéologie nationaliste et d'extrême droite, mais considéré par beaucoup comme étrangère à la religion juive.

 

2) Le sionisme aujourd'hui

D'un point de vue politique :

Les nations occidentale adopte l'idéologie sioniste, et principalement les Etats-unis, principal défenseur de l'état d'Israël. Malgré le partage des terres entre Israël et Palestine adopté par l'ONU en 1947, le gouvernement israëlien (avec l'appui des américains) colonise des terres qui lui sont interdites par les traités internationaux.

 

D'un point de vue médiatique :

En france, on dénombre en moyenne :

Soit en gros, sur 100 personnes résident en France :

- 1 juif

- 5 musulmans

- 10 athées

- 75 chrétiens

(Sachant que la majorité des juifs de France, contrairement aux croyances populaires, se revendique antisioniste)

 

D'après des études menés par des organismes indépendant, dans le paysage audiovisuel français, on dénombre :

- 50% de sionistes juifs

- 30% de sionistes non juifs (!)

- 20% autres seulement

 

Marine Le pen, dans un entretien avec un journal Israëlien, a déclarer que le Front national se revendiquait pro-sioniste.

 

3) L'état d'Israël

Il faut bien comprendre avant tout de chose, que si le massacre des juifs sous le 3ème Reich n'avait pas eu lieu, l'état d'Isrël serait aujourd'hui inexistant.

A partir de 1920, la Palestine est mis sous mandat Britannique. Le mouvement sioniste se rapproche alors du Royaume-unis.

Theodor Herzl, le fondateur du Sionisme moderne, soutenait que l'antisémitisme n'était pas une aberration, mais une réaction naturelle

et parfaitement compréhensible des non-juifs aux comportements et aux attitudes des étrangers juifs. Le Sionisme, écrivait Herzl, proposait au monde «une solution finale de la question juive».

 

Condamnation :

Israël à été rappelé à l'ordre à plusieurs reprises pour ses agissements, qui sont, en autres :

  • Le blocus de la bande de Gaza et les restrictions aggravant la situation humanitaires des 1 500 000 habitants
  • L'assassinat de palestiniens non armés
  • Le système de justice militaire, emprisonnant des palestiniens sans jugements (8 000 en 2008 dont 300 enfants)
  • La privation du droit de visites des prisionniers
  • La torture et les mauvais traitements des prisionniers
  • L'augmentation des attaques perpétrées en Cisjordanie et la privatisation des biens
  • Les expulsions forcées, destructions de maisons palestiniennes et expansions des colonies Israéliennes illégales
  • Les prisonniers d'opinion (qu'ils soient Israéliens ou Palestiniens)
  • L'utilisation de phosphore blanc dans des zones civiles, interdit par les instances internationales
  • La destructions d'hôpitaux et d'écoles ainsi que l'interdiction de leurs reconstructions par le blocus

Jamais l'état n'a été condamné.

(Source : Rapport 2009 d'Amnesty international)

 

Seul 98 pays dans le monde reconnaissent l'état de Palestine :

  • Afrique : Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi,Cameroun, Cap-Vert, République centrafricaine, République du Congo,    République démocratique du Congo, Djibouti, Égypte, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale,  Libye, Madagascar, Maldives, Mali, Mauritanie, Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, São Tomé-et-  Príncipe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Afrique du Sud, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad,Togo, Tunisie, Union des  Comores, Zambie, Zimbabwe.
  • Amériques : Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Costa Rica, Cuba, Équateur, Guyana, Nicaragua, Paraguay, Pérou, Venezuela,  Suriname,  Uruguay (reconnaissance prévue en 2011).
  • Asie : Afghanistan, Arabie saoudite, Bangladesh, Bahreïn, Bhoutan, Brunei, Cambodge, Chine, Corée du Nord, Émirats arabes unis,  Inde, Indonésie, Irak, Iran, Jordanie, Koweït, Liban, Laos, Malaisie, Mongolie, Népal, Oman, Pakistan, Philippines, Qatar, Sri Lanka,  Syrie, Turquie, Viêt Nam, Yémen.
  • Europe : Albanie, Autriche, Biélorussie, Bulgarie, Chypre, République tchèque, Hongrie, Malte, Pologne, Roumanie, Russie,  Slovaquie, Ukraine, Vatican.
  • Océanie : Vanuatu.

 

 

A voir : Video de Shlomo Sand, historien Israélien, qui parle de son livre "Comment fut inventé le peuple juif?", qui a fait débat et polémique. Il a obtenu le Prix Aujourd'hui 2009 (prix littéraire qui récompense un ouvrage politique ou historique contemporain).

 

 

A voir : Video d'un débat autour de l'état d'Israël entre un juif sioniste et un juif antisioniste chez Ardisson

Commentaires (1)

1. LECLERCQ Jean-Marc 10/06/2011

Je me réjouis de voir qu'enfin certains dénoncent le sionisme pour ce qu'il est : une théorie nationaliste, qui est dangereuse comme toutes les théories nationalistes. J'ai trois bons amis juifs : ils sont tous les trois anti-sionistes car de sensibilité de gauche. Ceux qui assimilent antisionisme et antisémitisme sont de deux sortes : les sionistes et les antisémites qui exploitent les méfaits d'Israël.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site